I.
II.
III.
IV.
V.
Él no es perfecto. Tu tampoco lo eres. Y ustedes dos nunca serán perfectos. Pero si él puede hacerte reír al menos una vez, te hará pensar dos veces, y si él admite ser humano y cometer errores, no lo dejes ir y dale lo mejor de ti. Él no va a recitarte poesía, él no está pensando en ti en todo momento, pero te dará una parte de el que sabe que podrías romper. No lo lastimes, no lo cambies, y no esperes de él más de lo que puede darte. No analices. Sonríe cuando te haga feliz, grita cuando te haga enojar, y extrañalo cuando no esté. Ama con todo tu ser cuando recibas su amor. Porque no existen los chicos perfectos, pero siempre habrá un chico que es perfecto para ti.
ambientación
Él no es perfecto. Tu tampoco lo eres. Y ustedes dos nunca serán perfectos. Pero si él puede hacerte reír al menos una vez, te hará pensar dos veces, y si él admite ser humano y cometer errores, no lo dejes ir y dale lo mejor de ti. Él no va a recitarte poesía, él no está pensando en ti en todo momento, pero te dará una parte de el que sabe que podrías romper. No lo lastimes, no lo cambies, y no esperes de él más de lo que puede darte. No analices. Sonríe cuando te haga feliz, grita cuando te haga enojar, y extrañalo cuando no esté. Ama con todo tu ser cuando recibas su amor. Porque no existen los chicos perfectos, pero siempre habrá un chico que es perfecto para ti.
Tramas y Clases
0000

Gryffindor

0000

Hufflepuff

0000

Ravenclaw

0000

Slytherin

J. GryffindorPr. Apellido
J. HufflepuffPr. Apellido
J. RavenclawPr. Apellido
J. SlytherinPr. Apellido
gry vs huff

dia - hora

rav vs sly

dia - hora

gry vs rav

dia - hora

huff vs sly

dia - hora

Capitán G.Apellido
Capitán H.Apellido
Capitán R.Apellido
Capitán S.Apellido
Mejor AAAApellido
Mejor AAAApellido
Mejor AAAApellido
Mejor AAAApellido
Mejor AAAApellido
Mejor AAAApellido
Mejor AAAApellido
Mejor AAAApellido
Derniers sujets
» Le sujet qui ne sert à rien
Ven 1 Avr - 5:02 par Éclair d'Argent

» Vos livres =)
Mar 7 Avr - 1:19 par Éclair d'Argent

» Détonnateur... BOUM 8DD
Mar 7 Avr - 1:14 par Éclair d'Argent

» COMPTE AVEC MWA 8DD
Jeu 5 Fév - 12:31 par Éclair d'Argent

» Vacances!
Mer 13 Aoû - 22:36 par Éclair d'Argent

» Ice working :3
Jeu 17 Juil - 21:12 par Étoile de Glace

» Changement d'adresse email
Sam 28 Juin - 14:18 par Éclair d'Argent

» Mon voisin du dessus
Ven 27 Juin - 21:58 par Étoile de Glace

» Tic tac 8D
Ven 27 Juin - 21:52 par Étoile de Glace

Partenaires Footer 00 de 40
Partenaires Coup de ♥
Partenaires Top

C'est ce qui arrive quand on désobéit....[PV Nuage des Enfers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Message par Petite Vengeance le Lun 13 Juin - 17:01
Maman étant partie chercher de quoi manger- et oui, elle doit se nourrir-, une certaine petite femelle désobéissant fréquemment décida de sortir de la pouponnière. Certes, pour le moment Petite Vengeance était simplement assise à l’entrée, guettant le moindre mouvement à proximité, mais ce n’était qu’une question de temps. Elle regardait ce qui se trouvait à portée de vue de là où elle se trouvait et déjà son esprit se mettait à la tourmenter…
*Maman a dit de rester dans la pouponnière…Mais je ne risque rien si je ne vais pas trop loin. Elle ne sera pas contente si elle revient et qu’elle me trouve dehors… Oui, mais si je reste près de l’entrée, au moindre bruit je peux revenir en courant. Une question de secondes!...Mais si je ne l’entends pas arriver?... Je n’ai qu’à ne pas faire trop de bruit et c’est certain que je l’entendrai!*
Auto-convaincue, la petite jeta un nouveau coup d’œil aux environs et s’aventura à l’extérieur. D’abord quelques pas incertains en regardant partout puis c’est partie. La petite se mit à avancer en sautant pour son simple plaisir. Elle s’éloignait de l’entrée, un peu plus que ce qu’elle c’était dit…Mais Petite Vengeance se connaissait. Il était évident que lors de son entretient avec elle-même, elle n’avait pas été tout à fait franche, puisque sinon, elle aurait prolongé inutilement son auto-négociation. Après tout, ce n’était que par principe qu’elle cherchait à se convaincre d’obéir, puisqu’elle savait pertinemment qu’elle finirait à tout coup par se convaincre. Là est l’avantage de chercher à se convaincre soi-même.
Quoi qu’il en soit, la petite ne s’arrêta de sauter qu’une fois arrivée près d’un gros rocher qui décorait le camp. C’est à ce moment qu’elle se décida à être raisonnable. Elle était allée plus loin qu’elle ne se l’était initialement permis et ne se permettrait pas de continuer. Petite Vengeance savait qu’elle était trop loin maintenant pour avoir le temps de retourner dans la grotte si quelqu’un approchait, mais…
*Je n’aurai qu’à courir le plus vite possible vers la grotte et une fois assez près, je ferai demi-tour, comme si je sortais tout juste pour aller vers elle. Oui, c’est cela, bonne idée!*
Satisfaite de son nouveau plan, la chatonne se mit à tourner autour du gros rocher en sautillant. Qu’est-ce que ça faisait du bien de sortir! Mais, comme toute bonne chose à une fin, celle-ci allait se terminer en queue de poisson. Une lumière déchira le ciel dans un vacarme assourdissant et aussi tôt, de grosses gouttes de pluies se mirent à tomber du ciel, s’écrasant violement sur le sol. La première à atteindre la petite percuta le sommet de son crâne et ce ne fut pas très agréable. Petite Vengeance cherche immédiatement à se tapir, pour éviter d’être mutilée par cette averse. Elle tenta d’abord d’atteindre la pouponnière, mais le chemin était trop long et elle ne pouvait pas faire un pas sans se faire agresser par la pluie. La chatonne rebroussa donc chemin et chercha à se protéger un tant soit peu à l’aide du rocher. Blotti dans l’un des creux bordant les flancs de celui-ci, la petite, très petite, tentait de se faire plus petite encore, mais en vain.
-Maman!!!
Il était trop tard pour chercher à fuir les conséquences que causerait le retour précaire de sa mère, Petite Vengeance voulait que l’on vienne la chercher. Il ne pleuvait que depuis quelques secondes, mais elle était déjà trempée jusqu’aux os et tremblait comme une feuille morte. La chatonne avait froid et voulait plus que tout retrouver la chaleur du pelage de sa mère. Plus elle appelait sa mère, plus ses miaulements se transformaient en pleurs.
Messages : 23

Date d'inscription : 13/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nous on fait peur à tout le monde et on aime ça.

Revenir en haut Aller en bas

Message par Nuage des Enfers le Mar 14 Juin - 16:12
Nuage des Enfers & Petite Vengeance


Le soleil se levait lentement caché par plusieurs nuages on n'y voyait que quelque rayons. Rien qu'à voir ce moment, on pouvait deviner que la journée sera pluvieuse. Les quelques brises de vent faisaient frissonner les animaux de la forêt et s'infiltraient même dans les tanières du clan de l'ombre réveillant les quelques endormis.
Nuage des Enfers était blotti dans l'une de ces tanières. Allongé dans sa litière de mousse, il cachait ces yeux des maigres rayons de soleil grâce à sa queue. Quand les brises de vent effleurèrent les poils du jeune chat noir, il se réveilla tout en frissonnant. Il ouvrit les yeux en douceur et pris soin de s'étirer de tout son long. Il n'avait aucune idée de ce qu'il allait faire aujourd'hui mais espérait que son mentor allait l'emmener s'entrainer.
Son ventre cria famine et lui rappela qu'il n'avait pas encore manger. D'un commun accord avec lui même, il se dirigea vers la pile de gibier.
*Je pourrais peut être apporter à manger au anciens*
L'apprenti glissa un regard à la tanière des anciens, a l'intérieure les vieux chats étaient entrain de manger.
*Bon... Tant pis... Une prochaine fois*

Il se pris une pie sur le tas de nourriture et partie manger dans un coin. Il avalait sa dernière bouché quand un éclair fendit le ciel et que la première goutte s'écrase sur son museau. Cette goutte fut suivit par plein d'autre et bientôt le chat sera complétement mouillé.
Rapidement, il courut jusqu'à la tanière des apprentis et une fois à l'abri, il laissa son regard circuler sur le camp qui était entrain de se vider. Les chats courraient tous se mettre à l'abri. Tous, sauf une petite boule blanche près du promontoire. Celle-ci attira tout de suite le regard de Nuage des Enfers. Craignant qu'il s'agisse d'un chaton il courut sous l'averse et s'approcha de ce qui avait attiré son regard. Malgré la pluie, il reconnu la silhouette d'un chaton et plus particulièrement celle de Petite Vengeance.
Il se blottit contre elle pour la protéger de l'eau et lui dit:
-Petite Vengeance ! Pourquoi n'es tu pas dans la pouponnière ?! Tu vas tomber malade !
Messages : 38

Date d'inscription : 08/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nous on fait peur à tout le monde et on aime ça.

Revenir en haut Aller en bas

Message par Petite Vengeance le Mar 14 Juin - 16:54
Petite Vengeance sentait l'eau lui couler dans les oreilles et sur sa langue à chaque fois qu'elle ouvrait la gueule pour pleurer à l'aide. Ce comportement s'excusait évidemment par son très jeune âge... Et l'eau. Eau qui s'amusait d'ailleurs à s'infiltrer dans les yeux de la petite lorsqu'elle cherchait sa mère du regard. C'était à croire qu'elle était tombée dans une rivière tellement l'eau cherchait l'enrober. Ce ne fut que lorsqu'elle commença à croire qu'elle finirait noyée que Petite Vengeance ne se sentit plus écrasée par toute cette pluie.
La petite eu à peine le temps de relever la tête qu'une voix se fit entendre. Son abri était donc un chat du clan- encore heureux que ce ne soit pas sa mère... Alors qu'on lui demandait ce qu'elle faisait hors de la pouponnière, la petite femelle chercha à se cacher dans la fourrure noire qui la protégeait.
-Je voulais jouer dehors et je me suis faites surprendre par la pluie... J'ai essayé, mais je n'arrivais pas à rejoindre la pouponière, avoua la petite.
La queue entre les pattes arrières et les oreilles plaquées contre la tête pour empêcher toute cette eau de s'y loger, Petite Vengeance chercha à se lever et regarda à nouveau autour d'elle en papillonnant des paupières pour en repousser chaque gouttelette. Petite Vengeance trouvait cela étrange à quel point la pluie semblait décidée à se loger dans ses yeux. Comme si l'eau cherchait à plonger dans le bleu du regard de la petite, celui-ci étant aussi clair que le ciel d'été, loin de ressemblé à celui qui dominait le camp en ce moment... Le mâle avait raison, elle allait tomber malade si elle restait dehors, si le mal n'était pas déjà fait... Quoi qu'il en soit, elle devait retourner dans la pouponnière le plus vite possible.
-S'il te plait Nuage des Enfers, aides-moi! Je n'arriverai pas à rentrer toute seule, il pleut trop fort...
Messages : 23

Date d'inscription : 13/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nous on fait peur à tout le monde et on aime ça.

Revenir en haut Aller en bas

Message par Nuage des Enfers le Dim 19 Juin - 9:47
La petite chatte blanche se blottit dans le pelage d'ébène de l'apprenti et lui avoua:
-Je voulais jouer dehors et je me suis faites surprendre par la pluie... J'ai essayé, mais je n'arrivais pas à rejoindre la pouponière.
Petite Vengeance s'arrêta de parler un moment , dégageant les goutelletes de ces yeux et repris d'une voix plaintive:
-S'il te plait Nuage des Enfers, aides-moi! Je n'arriverai pas à rentrer toute seule, il pleut trop fort...
Nuage des Enfers regarda le camp trempé et essaya de deviner la longueur qui les séparait de la pouponnière. Personne n'avait remarqué que la petite c'était échappé de la pouponnière, il était tout seule. Si seulement, il avait été plus fort, il aurait pus la prendre sur son dos ou dans sa gueule et il n'y aurait pas eu de problème, mais non, il avait fallu qu'il soit comme ça.
-Petite Vengeance, tu vas rester près de moi, sous mes pattes, comme ça tu auras un abri pour aller jusqu'à la pouponnière.
L'apprenti noir, n'attendit pas la réponse de la petite et la poussa de leur abri, une fois sortit il la protégea. La pluie martéla les deux boules de poils et Nuage des Enfers sut qu'il ne pourra jamais aller jusqu'à la pouponnière de cette façon. Il entreina plutôt la petite vers la tanière des apprentis.
-Ecoute moi bien, Tu vas courir de toute tes forces jusqu'à la tanière des apprentis, tu as compris ? Ne t'inquiète pas, je te suis.
Il laissa la petite se préparer à courir, et lui il se prépara mentalement à l'aider en cas de problème.
(Désolée pas le temps de faire plus long)
Messages : 38

Date d'inscription : 08/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nous on fait peur à tout le monde et on aime ça.

Revenir en haut Aller en bas

Message par Petite Vengeance le Mer 22 Juin - 17:45
-Petite Vengeance, tu vas rester près de moi, sous mes pattes, comme ça tu auras un abri pour aller jusqu'à la pouponnière.

La chatonne n'eut même pas le temps de répondre, que déjà elle se faisait pousser hors de l'abri et que l’apprenti s’empressa de la protéger. À ce moment précis, la chatonne percevait la distance entre elle et la pouponnière cent fois plus grande qu’elle ne l’était en réalité. On ne saura jamais si c’était parce que pour le moment son esprit était craintif et troublé, ou parce que ses sens étaient induis en erreur par toute l’eau qui tombait du ciel. Ou peut-être était-ce un mélange des deux? Quoi qu’il en soit, la distance ne préoccupa pas trop longtemps puisque son petit corps de chatonne était littéralement hypnotisé par la fourrure qui trônait au-dessus d’elle et la chaleur qui l’accompagnait.

-Ecoute moi bien, Tu vas courir de toute tes forces jusqu'à la tanière des apprentis, tu as compris ? Ne t'inquiète pas, je te suis.

La tanière des apprentis? Petite Vengeance n’y était jamais allée. Elle savait bien évidemment où elle se trouvait, mais jamais elle n’y était entrée. Ce serait une première et avant l’heure, puis qu’il lui restait encore plusieurs lunes à passer dans la pouponnière avec sa mère. Mais comme elle n’avait pas vraiment le choix… La petite se dit qu’elle ne se poserait pas de questions, il était préférable pour elle d’obéir cette fois.

-D’accord…


Son premier geste fut de se hisser sur ses pattes en courbant le dos pour frotter son pelage de neige contre de le ventre chaud la surplombant. Sa jeunesse la gardait prisonnière de ce besoin de chaleur et elle n’avait pas pu s’en empêcher. Puis, secouant la tête, la chatonne se concentra sur la distance du chemin à parcourir. Tâtant quelque peu le sol trempé avant de se mettre à courir, Petite Vengeance sorti finalement sa queue d’entre ses jambes. Finalement, la petite chatonne s’élança vers la tanière des apprentis, courant de toutes ses forces pour rejoindre l’abri.

Combien de félins y aurait-il? La chatonne était impatiente de voir à quoi ressemblait la tanière où elle irait dormir d’ici quelques lunes.

Le chemin se fit sans embuches et la petite atteignit l’entrée de la grotte assez rapidement, heureusement. Elle n’osa que faire un pas ou deux, juste assez pour fuir la pluie. Ne sachant pas qui pouvait s’y trouver, la petite demeurait près de l’entrée et donc, de la sortie de secourt. Elle se secoua légèrement pour se débarrasser de gouttelettes glacées, très désagréables, puis s’assit sagement.
Messages : 23

Date d'inscription : 13/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nous on fait peur à tout le monde et on aime ça.

Revenir en haut Aller en bas

Message par Nuage des Enfers le Mer 29 Juin - 19:11
-D’accord…
La petite se hissa sur ces pattes, l'apprenti noir espérait qu'elle arriverait à aller jusqu'à sa tanière et qu'elle ne soit pas désorienté par la pluie. La chatonne se frotta contre son pelage. Après un petit moment, Petite Vengeance s'élança sous la pluie et courus jusqu'à la tanière.

Nuage des Enfers, s'élança lui aussi, suivant la petite boule blanche. Celle ci atteignit l'entrée de la tanière sans problème et s'assit sagement tout en se débarrassant des gouttes désagréables.
Le chat noir s'assit près de la petite et la regarda, espérant qu'elle n'est pas attraper de maladie, même si il ne connaissait rien en la médecine. Apparemment, elle n'avait pas attrapé de maladie grave, elle semblait bien portante. Mais une maladie arrivait rapidement, un jour on peu très bien se porter et le lendemain être à l'agonie ou pire.

La petite semblait mal à l'aise, en même temps sa se comprenait, elle n'avait pas vraiment le droit d'être ici.

-Dans quelques lunes c'est ici que tu dormiras.


Je lui souri un peu. L'averse commençait à se calmer mais c'était encore trop risqué pour Petite Vengeance.
Messages : 38

Date d'inscription : 08/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nous on fait peur à tout le monde et on aime ça.

Revenir en haut Aller en bas

Message par Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum